Dix Choses Essentielles sur Prem Rawat



Le texte qui suit a été rédigé par un groupe d'anciens disciples de Prem Rawat, alias Maharaji. Il résume un certain nombre de faits intentionnellement cachés aux disciples, aux nouvelles recrues, aux médias et à toute personne, par Prem Rawat et par les organisations qui font sa promotion.
Le responsable de ce site a contribué à la rédaction de ce document, et il apporte son soutien à toute distribution de ce texte.



1. A son arrivée en 1971 dans les pays occidentaux, à l'âge de 13 ans, il se faisait appeler Guru Maharaj Ji, il était à la tête de la Divine Light Mission (Mission de la Lumière Divine dans les pays francophones), et ses disciples l'adoraient comme le Messie - il était considéré comme le Seigneur de l'Univers. Après divers changements d'appellations, il est devenu Maharaji à la tête d'Elan Vital. Il se définit depuis peu comme un orateur inspiré - Prem Rawat de la Prem Rawat Foundation.

2. Il a toujours encouragé ses disciples (les premies) à venir au "darshan", c'est à dire à se prosterner à ses pieds, ou lui embrasser les pieds, et à chanter des chants dévotionnels au Seigneur - c'est à dire à lui. Il en est toujours ainsi aujourd'hui.

3. En 1980, il a demandé le retour de tous les magazines et autres documents afin de rebâtir son image. Il ne reconnaît pas sa responsabilité d'avoir trompé les gens, et il en accuse ses disciples.

4. Selon des témoins, il fume, il boit excessivement, et il a utilisé des personnes de son entourage pour lui procurer des disciples du sexe féminin pour la satisfaction de ses besoins sexuels. Il a entretenu une maîtresse pendant des années, alors qu'il est marié et qu'il a quatre enfants.

5. Pendant des années, il a pressé ses disciples de se soumettre à lui, et de mener une vie d'ashram austère. Dans le même temps, il menait grand train à leurs frais. Ses proches étaient "classés-X", c'est à dire qu'ils devaient promettre de ne rien révéler de ce qu'ils voyaient autour de lui.

6. Il ne possédait rien lorsqu'il est arrivé dans les pays occidentaux. Il est maintenant extrêmement riche. Lui-même, ou les entreprises dont il a le contrôle, possède diverses demeures de grand luxe, une flotte de voitures de luxe, un yacht de sept millions de dollars, un jet privé - le tout à son usage exclusif. Ses premiers disciples lui ont tout donné, y compris leurs héritages. Ses disciples lui font toujours des dons, et Elan Vital a un statut d'organisation charitable en Grande Bretagne - aux frais des contribuables. En France, Elan Vital est une association sans but lucratif. Aux USA, Elan Vital est déclaré comme une Eglise.

7. La "Connaissance" dont il réclame la propriété, est constituée de quatre techniques de yoga enseignées par de nombreux groupes religieux en Inde. Sans explications et sans contrôle appropriés, ce qu'il ne fait pas, ces techniques sont potentiellement dangereuses.

8. Il a encouragé ses disciples à croire que tout ce qui leur arrive est dû à sa grâce et à son influence. Il leur apprend à dépendre de lui pour toute expérience intérieure et pour toute leur vie. Il crée donc un lien de dépendance dans un culte de la personnalité.

9. Jagdeo, un de ses instructeurs les plus proches, a commis des agressions sexuelles sur des enfants, alors qu'il était à son service. Il y a des preuves accablantes prouvant qu'il n'est pas plausible que Mr. Rawat n'en ait pas été informé. Il l'a pourtant autorisé à rester à son service, sans contrôle de son accès aux enfants, depuis le début des années 1970 jusqu'en 1999.

10. Un trésor d'informations à son sujet est disponible sur Internet. Ex-premie.org, un des sites qui renferme de nombreuses citations de lui, a récemment été la cible des avocats d'Elan Vital qui ont tenté de le faire fermer sous prétexte de violation de copyright. A vous de juger, mais informez vous.


Haut de Page & Principaux Liens du Site