L'Affaire Jagdeo
Correspondance avec Elan Vital



Elan Vital tente de minimiser l'affaire,
puis menace de poursuites judiciaires les auteurs "d'allégations".

Anthony Ginn et le représentant d'EV en Grande-Bretagne

EV demande à Susan d'en faire encore plus,
alors que Maharaji aurait du confronter Jagdeo personnellement,
le disgracier publiquement et le mettre face aux conséquences de ses actes.

Michael Dettmers et le représentant d'EV aux USA



Anthony Ginn et Glen Whittaker


Quelques jours après que mon parcours soit apparu sur Ex-Premie.org, j'ai reçu une lettre de Glen Whittaker, coordinateur de la secte en Grande-Bretagne. Il s'agissait d'une lettre personnelle, je ne l'ai donc pas publiée. Il mentionnait dans cette lettre les allégations que j'avais faites à propos de Jagdeo.

Il essayait de minimiser cette affaire parce que, je suppose, il avait du mal à l'accepter. Nous avons échangé quelques courriers plus personnels sur le sujet, puis j'ai reçu cette lettre officielle d'Elan Vital - mentionnant une action judiciaire si je continuais à faire de telles "allégations".

Cette lettre, ainsi que les suivantes, est reproduite ici. Je n'ai jamais reçu de réponse à ma dernière lettre. J'ai également répondu aux déclarations qu'Elan Vital fait sur son site à propos de l'affaire Jagdeo, sans recevoir davantage de réponse.

Anthony Ginn



Rapport de Anth et 1ère lettre de Glen Whittaker
Anth Répond à Glen
Deuxième Lettre d'Elan Vital
et
Dernière Réponse de Anth



Message d'AJW sur le forum anglophone

Bonjour,

J'ai eu une correspondance privée avec Glen Whittaker, le responsable d'Elan Vital en Grande-Bretagne, à propos des activités pédophiles de Mahatma Jagdeo. Ces activités ont concerné des enfants dont j'avais la charge, en tant que maître d'école, il y a quelques années.

Cette correspondance est devenu publique à la suite de la première lettre d'Elan Vital, que je reproduis ci-dessous.

Elan Vital semble très paranoïaque au sujet de l'attention donnée à cette affaire sur le forum. Jagdeo a été signalé à la Police, et la presse britannique s'est intéressée à l'histoire pendant quelques semaines, ce qui a augmenté leur crainte de voir cette affaire se répercuter sur la secte et son maître d'une manière ou d'une autre.

Les deux lettres qui suivent, et ma réponse à la première lettre ont déjà été publiées sur le forum. J'ai regroupé ces documents afin de pouvoir en appréhender tout le contexte.

Anth l'Archiviste



PREMIERE LETTRE D'ELAN VITAL

Le 26 Août 1999

Cher Anth,

J'ai remarqué que tu as fait certaines allégations à propos de Mahatma Jagdeo sur le forum d'ex-premie.org. Selon ces allégations, il a été impliqué dans des activités pédophiles.

Tu te souviens que, lorsque tu as évoqué cette affaire avec moi dans une correspondance privée au début de cette année, ma réponse a été que je n'avais aucune preuve justifier cette affirmation, ni même supposer que ce soit vrai. Je suis bien sûr très soucieux de la force de ta conviction et du fait que tu as exposé publiquement tout ceci. A la suite de ceci, j'ai donc fait une enquête; je n'ai trouvé aucune preuve pour étayer ces accusations, et je n'ai trouvé aucun dossier de cette époque, ou postérieur, contenant les plaintes des soi-disant victimes.

Des allégations de cette nature sont bien sûr extrêmement dommageables. Si elles sont fausses, elles peuvent détruire la vie et la réputation d'un homme âgé, et peuvent aussi causer des dommages à une quelconque victime des faits supposés, qui feraient mieux d'oublier ces faits, ou de les évoquer d'une manière plus discrète.

Si ces allégations étaient vraies, nous déplorerions bien sûr de telles activités, et nous serions d'accord pour les exposer. Au cas où tu aurais d'autres informations qui pourraient être utiles à une enquête, fais-les moi connaître, afin que nous puissions poursuivre cette affaire avec la discrétion qui convient, afin de ne pas accroître la détresse des supposées victimes.

Il doit être absolument clair qu'Elan Vital n'était pas conscient de ces allégations avant que tu ne les soulèves récemment, ce qui fait qu'on peut se demander pourquoi tu as attendu autant d'années avant de les faire, et pourquoi tu n'as pas approuvé ou pardonné un comportement aussi effroyable.

Prends bien note s'il te plaît que toute publication sur Internet, ou toute implication qu'Elan Vital ou Maharaji aurait connu, approuvé ou pardonné un tel comportement pédophile, serait fausse et très dommageable. Nous n'aurions pas d'autre choix que de consulter un avocat.

A toi bien sincèrement,

Glen Whittaker.



MA REPONSE

Bonjour Glen,

En réponse à ta lettre du 26 Août 1999, j'ai bien fait des allégations sur le site ex-premie l'an dernier, le 1er novembre, dans le récit de mon 'parcours' (my 'Journey), fondées sur les renseignements que j'avais eus d'un parent et ex élève de l'Unity School, précédemment cette même année. Je suis certain que tu te souviens de l'apparition de mon histoire sur Internet, puisque tu m'as écrit à ce propos peu de temps après. (Je ne suis pas sûr que ce rappel devrait t'inciter à consulter un avocat, mais qu'importe.)

Dans ta lettre, tu mentionnes le fait que tu as mené une enquête. Il m'intéresserait de savoir quelle forme elle a pris. Tu sais que les délits commis ont eu lieu à l'Unity School en 74/75, comme je l'ai publié en Novembre. As-tu demandé ce qui s'y passait à des personnes qui étaient à l'Unity School à cette époque ? Si oui, à qui ? Dot (ma femme) et moi y étions, pourquoi ne nous as tu pas interrogés ? Ca ne ressemble pas à un enquête très soigneuse, Glen. Connais-tu seulement les noms de ses victimes 'supposées' ? (Il y en a plus d'une.)

Tu dis que des allégations de cette nature sont très dommageables. Elles ne sont dommageables que si elles sont fausses. Les abus sexuels commis sur les jeunes enfants sont extrêmement dommageables, et les allégations de tels actes, si elles sont vraies, sont le premier pas vers la guérison des dommages causés.

Tu dis par ailleurs que si ces allégations sont fausses, elles peuvent détruire la vie et la réputation d'un homme âgé, et peuvent causer des dommages à d'éventuelles victimes qui feraient mieux d'oublier cette histoire, ou aborder le sujet d'une façon plus discrète. Assurément Glen, si les allégations sont fausses, comment se peut-il que ne pas 'oublier cette histoire' puisse causer une détresse si rien ne s'est réellement passé ?

Je suis en possession d'autres détails qui pourraient faire avancer une enquête, Glen. Sur le site Ex-premie, il y a des comptes-rendus de délits commis aux Etats-Unis par Jagdeo, dans la section 'parcours'; celui de Gs-mom (Susan). Tu devrais le lire.

Des informations plus détaillées sur les crimes et les victimes ont été fournies à la Police, qui a du maintenant vous contacter je suppose.

J'ai été en relation proche avec les deux victimes, à tous les stades de cette affaire, depuis qu'elle a fait surface. Je peux t'assurer qu'elles sont toutes deux extrêmement heureuses que cette affaire soit finalement prise au sérieux et ouvertement exposée.

Tu dis qu'Elan Vital n'était pas au courant des 'délits supposés' jusqu'à une date récente, puis tu agites la menace d'une action en justice si je ne suis pas d'accord. Si tu lis l'histoire de G's mom (Susan), sur Ex-Premie.org, tu verras qu'elle en a parlé à deux instructeurs, tous deux proches de Maharaji, et qu'ils ont été tous deux cités sur Internet. Ces instructeurs sont Randy Prouty et Judy Osborne; je les connais tous les deux, je les aime et les respecte. Et je suis tout à fait certain qu'ils ont transmis l'information.

Tu dis que tu aimerais que tu aimerais approfondir cette affaire; tu pourrais alors commencer par demander ce qui s'est passé à Randy et à Judy, à qui ils en ont parlé, et quelle a été la réponse. Tu pourrais aussi faire une annonce dans l'organisation, dans tous les pays, en demandant que les victimes éventuelles, ou leurs parents, qui auraient été sexuellement abusées par Mahatma Jagdeo, te contactent. Tu pourrais ensuite transmettre ces informations à la police.

Je n'ai rien fait pendant 25 ans, Glen, parce que je n'en ai rien su jusqu'à l'an passé. Comme tu l'as constaté, maintenant j'ai fait quelque chose.

Je pense donc que tu ferais mieux d'aller consulter un avocat.

Anth, le Siffleur



DEUXIEME LETTRE D'ELAN VITAL

Le 5 Septembre 1999

Cher Anth,

Merci pour ta réponse. Bien que, malgré ma demande, tu ne m'aies pas fourni d'information sur le ou les noms des supposées victimes, ni aucun détail sur les délits supposés, je suis heureux de savoir que tous ces détails ont été fournis à la police. Si nous pouvons les aider d'une manière ou d'une autre, nous serons heureux de le faire, et il nous serait utile de connaître des détails sur les personnes par qui ces allégations ont été rapportées. De notre côté, nous nous renseignons également auprès des autorités compétentes, afin de nous assurer que les actions appropriées soient entreprises.

Je peux t'assurer, Anth, que nous avons fait des recherches approfondies. Nous avons questionné des personnes de notre organisation, et dans Elan Vital aux Etats-Unis au sujet de ces allégations. Et personne jusqu'à présent, y compris les personnes que tu as nommées, n'en ont de souvenir. Ce qui ne signifie pas que les incidents supposés n'ont pas eu lieu.

Malgré tout ce que tu peux croire, le seul but d'Elan Vital est de promouvoir une expérience intérieure de paix, et un enrichissement de l'expérience de ce que signifie être en vie.

J'insiste à répéter que tes allégations sont aussi dérangeantes pour nous que pour toi, et si la victime supposée au nom de laquelle tu t'exprimes se présente, nous lui offrirons toute l'aide que nous pourrons en coopération avec les autorités compétentes.

A toi, bien sincèrement,

Glen Whittaker.



ET MA REPONSE, ENVOYEE LA SEMAINE PASSEE.

Bonjour Glen,

On dirait que tu as été consulter tes avocats. Tu m'as demandé de te donner les noms des victimes de Jagdeo. Je ne te les ai pas données, et je n'ai pas l'intention de le faire. Je vais essayer de t'expliquer pourquoi.

Imagines qu'à l'âge de 8 ou 9 ans, on t'a emmené vivre dans un endroit géré par une secte religieuse. Ou bien qu'à l'âge de 14 ans, tu as été intéressé par la méditation ou quelque chose d'approchant, et tu as commencé à participer à des réunions sectaires. Et à la suite de ca, tu as été sexuellement abusé par un représentant de cette secte, travaillant à plein-temps pour celle-ci.

Imagine que, dans le cas de 'g-mom' (Susan), après avoir été violé, tu rapportes les faits à un autre représentant de la secte, travaillant aussi à plein-temps pour elle ('mahatma', 'instructeur' ou 'initiateur', quel que soit le jargon utilisé). Dans le cas de 'g-mom', il s'agissait d'une personne de sa ville, et elle le connaissait personnellement. Tu lui demandes de rapporter tout ceci à ton maître. Tu le rencontres plus tard, et il te dit que le maître en a été informé. Comme l'instructeur qui t'a agressé court toujours, tu rapportes les faits à un autre instructeur. Elle te répond une semaine plus tard en te disant, "Oui, le maître savait déjà, et il est heureux qu'il ne s'agisse pas de faits nouveaux". Ou peut-être dans le cas de l'enfant de 9 ans, ses parents racontent les faits à un autre 'mahatma' proche du maître, et rien ne leur a été répondu. Les années passent. Je publie sur Internet ces allégations à propos de Jagdeo (je n'étais pas le premier). Août 99, Jagdeo est signalé à la police, la presse est intéressée. Et voilà tout à coup que les deux 'instructeurs' ne 'se souviennent de rien' de ce qui leur a été dit, ne se souviennent pas d'en avoir parlé à Maharaji, et ne se souviennent pas d'avoir relaté aux victimes ce qu'ils ont fait. Et en plus de cela, la secte se sent tout à coup concernée, et veut connaître les noms des victimes.

(Toi et Heather n'avez-vous pas dit à l'Express qu'Elan Vital n'a rien à voir avec la Divine Light Mission?)

N'insiste pas, Glen. Elles ont perdu toute confiance en toi. Ton seul but semble de vouloir maintenir ton maître à l'écart de cette affaire. Leur expérience leur dit que la secte se soucie peu des victimes de viols d'enfants.

S'il t'importe vraiment de régler cette histoire, et, comme tu le prétends, d'aider la police, tu pourrais commencer par leur dire où vit Jagdeo actuellement. Est-il toujours à l'ashram en Inde ? Est-il toujours mahatma ? Est-il toujours 'premie' ? Fait-il toujours des 'sessions de connaissance spéciales' pour les enfants ? Y a-t-il des enfants à proximité de lui ? La police en Inde a-t-elle connaissance de ses activités pédophiles ?

Ton troisième paragraphe est particulièrement intéressant, Glen. Tu dis que 'le seul but d'Elan Vital est de promouvoir une expérience intérieure de paix, et un enrichissement de l'expérience de ce que signifie être en vie'. Hmmmmm, n'as-tu pas oublié quelque chose ici, pour justifier le culte de la personnalité qui l'entoure ? C'est bien lui qui te donne 'l'expérience de ce que signifie être en vie', et la 'paix intérieure' par son enseignement ?

Dans ton dernier paragraphe, tu dis à quel point ces allégations sont dérangeantes, et que si les 'victimes supposées' se présentent (il y a des allégations sérieuses de délits commis sur au moins trois jeunes filles), tu leur offriras toute l'aide possible, en coopération avec les autorités. Je t'ai déjà expliqué pourquoi elles ne veulent pas te parler, mais elle sont contentes de le faire à la police.

Que Maharaji ait été au courant ou non des activités pédophiles de Jagdeo n'a jamais été le problème pour moi. C'est toi qui a soulevé cette question.

Je ne suis pas 'Anti Maharaji'. Maintenant je ne le vénère plus, et, en tant qu'être humain, j'éprouve de la sympathie pour sa condition. J'espère qu'il s'en sortira un jour. Il est aussi une victime de la secte, et je n'éprouve absolument aucune animosité envers lui.

A toi bien sincèrement,

Anth l'insoumis



Michael Dettmers et Terry Yingling (au nom de l'Equipe RP - USA)


Vous vous souvenez sans doute de l'avertissement (I was "warned") que j'ai reçu sur le forum il y a un moment, d'un premie se nommant Bill M., me demandant de cesser d'écrire des informations négatives sur M. Je lui avais simplement répondu d'aller se faire foutre.

Terry Yingling m'a envoyé un email, m'assurant que cette menace ne venait ni d'Elan Vital, ni de Maharaji. Elle a aussi ajouté un commentaire sur la manière dont EV a traité l'affaire Jagdeo, et la raison pour laquelle ils pensaient que c'était l'attitude qui convenait. J'ai exprimé mon profond désaccord dans ma réponse.

Etant donné qu'il s'agit d'une réponse officielle d'EV à propos de Jagdeo, je pense que vous souhaitez peut-être l'inclure dans cette nouvelle page. La voici ...


Le 15 octobre 2000, j'ai reçu l'email qui suit de Terry Yingling, membre de l'équipe RP d'Elan Vital, en réponse à mon message d'avertissement "I've been warned" sur le forum ex-premie. Ma réponse suit.

Le 19 Octobre 2000
Attn: Mr Michael Dettmers
Cher Michael

L'attention d'Elan Vital a été attirée par un message récent sur le forum où tu mentionnes des menaces que tu as reçu. D'après ce que tu dis, tu supposes que ces menaces viennent d'une personne représentant Elan Vital ou Maharaji d'une manière ou d'une autre. Je suis attristée que cette affaire en soit arrivée au point où tu pourrais penser une telle chose, et j'aimerais te garantir que le message que tu as reçu ne provient ni d'Elan Vital ni de Maharaji, et qu'il n'est pas non plus conforme à leur ligne de conduite.

Depuis maintenant quelques années, Elan Vital, Maharaji, sa famille et les nombreuses personnes qui choisissent d'écouter l'enseignement de Maharaji ont été attaqués par différents sites Internet, mais ils n'ont jamais, et ne s'engageront jamais dans de tels comportements.

Chacun a le droit d'avoir sa propre opinion, et si tu choisis de participer à ce forum, c'est ton choix et ta prérogative. Ni Maharaji ni Elan Vital n'approuveront jamais de tels harcèlements ou menaces d'aucune sorte. Maharaji a dit et répété qu'il souhaite que les gens grandissent dans leurs vies, avec ou sans la connaissance.

Et nous aimerions saisir cette opportunité pour clarifier tes affirmations à propos de l'affaire Jagdeo.

Elan Vital a réellement pris au sérieux les assertions de Susan Haupt, et a agi en conséquence. C'est largement grâce à tes efforts que Mme Haupt a pu nous faire parvenir directement sa plainte. Nous lui avons proposé de la rencontrer dans le but de l'aider, et nous lui avons demandé ce qu'elle voulait qu'Elan Vital fasse d'autre à propos de cette affaire. En son nom, tu nous as informé qu'elle voulait simplement être entendue, et ne souhaitait pas aller plus loin.

Lorsque les Mahatmas d'Inde ont été mis en circulation, il a été demandé à chacun d'entre eux s'il (ou elle) avait fait quoi que ce soit de mal dont ils devaient rendre compte. La réponse de Jagdeo a été négative (ce qui ne prouve rien). La personne qui a interrogé Jagdeo, à la suite des allégations faites sur Internet, est la personne qui était responsable de l'organisation en Inde, et c'était la personne qui convenait pour le faire. C'est très différent de ce qui se passait lorsque tu étais impliqué. Jagdeo a été informé que s'il y avait la moindre vérité dans les allégations qui ont été faites à son propos, il devrait affronter les conséquences judiciaires de ses actes.

Nous croyons qu'il est important pour nous de te rapporter directement ce qui précède.

Sincèrement

Terry Yingling
Au nom de l'Equipe Relation Publiques d'Elan Vital


Ma Réponse

Chère Terry,

Merci pour ton email en réponse à mon message "I've been warned" (j'ai reçu un avertissement) du forum Ex-premie du 15 octobre 2000.

Dans ta réponse, tu interprètes mon assertion selon laquelle ce que j'interprète comme une menace du camp pro-Maharaji, comme une assimilation du "camp pro-Maharaji" avec Elan Vital et/ou Maharaji. Je comprends très bien que toi et d'autres puissent en arriver à une telle conclusion, ce qui n'est pas mon cas. En réalité, j'aurais été très surpris que cela vienne d'Elan Vital et/ou de Maharaji, pour la simple raison que certaines de ces menaces spécifiques seraient en désaccord avec les termes de notre agrément contractuel.

Quand je mentionnais le "camp pro-Maharaji", je me référais simplement aux membres de la secte qui pensent toujours que c'est leur responsabilité de défendre à tout prix leur Seigneur des attaques - à la façon Fakiranand (tentative de meurtre commise par Mahatma Fakiranand - alias Juteswar Misra, sur Pat Halley, un journaliste qui avait entarté Maharaji à Detroit - Michigan USA - le 7 Août 1973). Bien sûr qu'un tel avertissement n'aurait jamais pu provenir d'Elan Vital parce que, comme vous le soulignez dans votre FAQ, Maharaji ne dirige pas une secte, et il n'est le Seigneur de personne, ou en tout cas il ne l'est plus. Il est évident que Bill M. n'a pas encore bien saisi la réinterprétation du passé faite par Maharaji.

Terry, je ne remets pas en cause ta sincérité. Je cois pourtant que tu te fais duper et utiliser de la même manière que Bill Clinton a trompé son entourage au point de faire croire qu'il disait la vérité lorsqu'il niait avoir eu des rapports sexuels avec Monica Lewinski. Sur la base de ses dénégations, les supporters de Clinton, son attaché de presse, et ses RP défendaient violemment le Président lorsqu'il était attaqué sur cette question. Lorsqu'il a fini par confesser la vérité, ils ont été justement fâchés et dégoûtés d'avoir été trompés et utilisés pour préserver ses mensonges. Tu es, à mon avis, dans une situation similaire. Je vais te donner un exemple pour illustrer mon propos.

Dans votre FAQ, à la question "Quelques uns des changements faits par Elan Vital", vous dites que Maharaji "a été reconnu par plusieurs villes des USA pour l'effet significatif qu'a eu son enseignement pour aider des gens à sortir de la drogue". A cet effet, les ashrams ont fonctionné pendant un certain temps à cause de ce qui se passait dans les zones où ils ont existé. Je pense qu'il est donc raisonnable d'interpréter cette affirmation en disant que les ashrams ont été en fonction pendant les années 70 parce qu'ils abritaient leurs résidents (moi-même compris) des dangers de la drogue. S'il en était ainsi, c'est totalement en opposition avec ce qui se passait à la même époque, nuit après nuit, à la résidence de Maharaji à Malibu. Après que Maharaji avait dîné, lui et la plupart des membres de l'équipe de la résidence se réunissaient au salon pour écouter de la musique sur sa sono assez incroyable. Bien que sa sono était excellent et onéreuse, ses effets étaient pourtant grandement améliorés par l'effet des joints qui circulaient librement. Ne te méprends pas, j'aimais me défoncer, et il n'y avait rien de tel qu'un joint sur lequel le Seigneur venait de tirer. Lorsque tout le monde était stone, Maharaji aimait passer le disque "Frampton Comes Alive" à pleins tubes. Ca a été pour moi des moments fantastiques, mais de grâce épargne moi ces sornettes sur notre protection de la drogue. Les récompenses que Maharaji a reçu étaient une farce. Tout aussi ridicule qu'Elvis Presley qui a reçu un badge honoraire du FBI des mains de Nixon.

Parlons maintenant de quelque chose de beaucoup plus sérieux - l'affaire Jagdeo. A mon avis, vous êtes complètement à côté de la plaque lorsque vous continuez à dire qu'il incombe à Susan d'en faire encore plus que ce qu'elle a déjà fait. Vous aviez déjà suffisamment de preuves pour traiter correctement cette affaire. Mais vous ne l'avez pas gérée correctement, et voici pourquoi je l'affirme. Il n'est pas nécessaire que tu me sermonnes pour que je constate les changements qui ont eu lieu depuis que je suis parti. Mais je ne crois pas que Maharaji ait délégué à qui que ce soit d'autre que lui-même la responsabilité de faire des instructeurs. Bien sûr que les instructeurs peuvent être des salariés d'Elan Vital, ou sous contrat indépendant, mais ils ont toujours été et sont toujours les "instructeurs de Maharaji." Demandes leur donc pour qui ils pensent travailler en réalité.

Tu dis que la personne qui a interviewé Jagdeo était la personne qui convenait à cet effet. Je ne suis pas du tout d'accord pour dire que le responsable de l'organisation en Inde était la bonne personne pour interviewer Jagdeo - à moins, bien sûr, que le but de l'opération était simplement de distancer Maharaji autant que possible de ce qui était en train de devenir une situation potentiellement dangereuse. A mon avis, Maharaji aurait du écarter de telles considérations. Lorsqu'il était en Inde, il aurait du confronter personnellement Jagdeo. Etant moi-même certain de la culpabilité de Jagdeo, ce que Maharaji aurait certainement découvert, Maharaji aurait du le disgracier publiquement et le mettre face aux conséquences judiciaires de ses actes. Maharaji aurait du faire un effort concerté pour retrouver les victimes de Jagdeo, s'excuser personnellement pour les actes commis par un des "ses" mahatmas, et offrir des dédommagements.

C'est ce qu'un véritable leader aurait fait. Mais bien sûr, j'ai oublié, Maharaji n'est pas un leader d'après votre FAQ. Vous avez donc totalement raison, mais pas pour les raisons que vous invoquez. Maharaji n'est pas un leader parce qu'il est un lâche et un hypocrite manquant totalement d'intégrité.

Michael Dettmers



L'Affaire Jagdeo - Page Principale
Des Victimes Racontent
Correspondance avec Mr Rawat

Haut de Page & Principaux Liens du Site